SPECTACLE

 STRANGE GAMES 

Strange Games

“ Strange Games, le spectacle du grand mime, acteur, clown et Vladimir Olshansky du Cirque du Soleil et de ses collaborateurs extraordinaires Carlo Decio et Yury Olshansky devrait être étudié, outre que admiré, dans une perspective historique ; on peut y retrouver Fellini, Chaplin et Keaton, auterus qu’on ne peut pas pernser comme les précurseurs du genre qui trouve après une nouvelle dimension formelle dans l’œuvre de Beckett. Cette production de la compagnie Art de la Joie est deux fois plus agréable : si d’un côté elle encourage des réflexions en fournissant matériaux historiques, références et synergies, de l’autre, elle dispose d’une perfection artistique absolue avec propreté de mouvements et expressions emblématiques. Ce spectacle rejoint une synthèse expressive capable de communiquer sic sempliciter, sans mots. »

Enrico Bernard Marted, 20 septembre 2016, SaltinAria.it 

 

       

STRANGE GAMES  naît de la combinaison de plusieurs arts théâtraux et performatifs. Les instruments utilisés mélangent le théâtre d’acteur et le théâtre visuel, à savoir le mime, la pantomime, le théâtre gestuel, le théâtre de figure, la danse, la musique, les sons et les effets sonores, en s’exprimant à travers le langage de la poésie et du rêve. L’objectif est de raconter les histoires qui composent la mosaïque immense de la vie. Chaque histoire est racontée d’un personnage qui met en lumière des différents aspects existentiels ; apparemment surréelles et amusantes, les situations représentées sont chargées d’une grande épaisseur philosophique. L’acteur qui les interprète demeure toujours au centre de la comédie humaine. 

DISTRIBUTION

Création et mise en scène: Vladimir Olshansky

En collaboration avec : Yury Gertzman, Vladislav Druzhinin, Yury Olshansky, Luciano Pastori

Acteurs : Vladimir Olshansky, Carlo Decio e Yury Olshansky

Scénographie : Simon Pastukh (États-unis)

Scénographie et costumes : Boris Petrushansky (Russie, France)

Réalisation du costumes: Julia Keida, Ambra Schumacher (Italie)

Dessin et éclairage : Stefano Pire Capra

Marionnettes : « Cygne" - Natalya Lazareva (Russie), « Araignée » - Paolo Baroni (Italie) « Oiseau et l'arbre du paradis » - Vladimir Olshansky

Durée du spectacle : 1 heure et 10 minutes (ou bien 1 heure et 40 minutes avec entracte)

Production : Olshansky « Art De La Joie », Compagnie Théâtrale

contact : Yury Olshansky
contactartdelajoie@gmail.com
Tel : +39 3922621362

Quelques critiques:

 

[…] On est dans les cintres du dédut à la fin, partagès entre rires et larmes… poèsie suave qui navigue entre la beautè florentine, la tendresse slave, la finesse d’un Ronan Atkinson – magique… un spectacle inoubliable." Philippe Laroudie la Marseillaise, France

 

[…] Un monde où il fait bon de revenir à l’essentiel : nos émotions. Ces clowns nous présentent la vie comme une grande farce et nous invitent à continuer à rire et à jouer le jeu et ce même dans les moments difficiles. /.../ Un spectacle interactif qui offre un véritable voyage émotionnel au public. Celui-ci en ressort grandi et en redemande."  

ARTE. TV  France Laurie Delmoly

 

[…] La vie dépeinte avec humour… Émouvants et amusants, comiques et poétiques, tels sont les protagonistes du trio, les frères Olshansky et Luciano Pastori" 

La Repubblica, Italie Rodolfo di Giammarco

 

[…] Le spectacle prend son point de départ dans l’univers de la Commedia dell’ Arte pour rejoindre le monde métaphysique… avec une attention particulière  au côté philosophique et moqueur de l’ existence. Une vraie excursion dans le répertoire  de la clownérie, dont l’artiste russe , avec ses partenaires, s’inspire pour raconter des  histoires de vie suspendues entre poésie et humour.” Liberazione Elio Castellana. 

 

[…] Les clowns de la poésie et de la liberté… Technique extraordinaire donc que celle du trio en scène…  style russe… et tradition italienne s’imbriquent l’un dans l’autre dans des sketches où le sens solaire, du sud, du devenir, de l’être et du mourir, se noue , avec la mèlancolie slave… ici est le règne de la liberté…” Left, Marcantonio Lucidi.

 

[…] une comédie métaphysique qui s’ exprime dans le  langage  de la poésie et du rêve… en racontant de façon touchante  et poétique quelques  histoires de vie, vues avec un regard plein d’intelligence et d’humour” Corriere della Sera.

 

[…] Vladimir Olshansky appartient à cette école de pensée qui voit dans le sourire non seulement une parenthèse agréable, mais une façon de changer, sinon le monde, du moins l’état des choses autour de nous.” Carta Qui  Graziano Graziani

 

[…] un mélange bien réussi de tragédie et de comédie tout à fait  bizarre et extrêmement théâtrale... 

Three Weeks, UK

 

[…] Vladimir est un artiste vraiment complet … capable de donner vie à un voyage touchant. 

The Herald, UK.

 

[…] une expérience hautement artistique et jouissive des trois clowns… le public très touché en demandait toujours plus… un spectacle exceptionnel; merci à Vladimir Olshansky et à ses deux compagnons ! – Ann-Kathrin Soder  

“Arena Spots” Erlangen, Germany

 

 

Critique du public:

Reviewer: Andy M, United Kingdom 

Wonderful - very funny and moving  Really enjoyable - I've been to see this excellent trio of clowns twice at the fringe. They are evidently both talented and hard-working - their movements and actions were funny and moving, never losing pace or energy. They were at times reminiscent of some silent-film clowns such as Buster Keaton. All in all, this was a damn good show, not to be missed.  Moving, Funny and Thought-Provoking 

 

Reviewer: Adam Barnett, United Kingdom. 

This is without doubt the most imaginative production I have seen at this years fringe. The music was sublime, the audience were drawn irresistibly into a magical semi-fantasy land. Aspects of human nature were scrutinised with a trained eye - but whilst still keeping myself and the rest of the audience spellbound and hugely entertained. This is how clowns should be - not vaguely pathetic circus pratfallers, but heart-warmingly tragic artists. Simply marvelous. Beautiful 

 

Reviewer: Alasdair Hunter, United Kingdom 

From start to finish strange games was a joy to watch. the energy and the flow of the three clowns from story to story was superb, and the run-down aesthetic of the set, props and costume fitted well with the overall feel of the piece. the three's power over the audience was amazingly demonstrated through interaction from the moment we entered the space. wonderful. all fringe theatre should be of this standard.

My favorite show 

 

            

Fiche technique  STRANGE GAMES  

 

Comédiens : 3

Techniciens : 2 (son et éclairage)

Sujet et Direction : Vladimir Olshansky - en collaboration avec Yury Gertzman et Vladislav Druzhinin. 

Conception de la marionnette “Swan”: Natalia Lazareva 

Scénographe et costumes Alessia Bussini 

Basé sur l'idée de Simon Pastuch

 

Plateau

• Espace scénique : min 10 X 12 m  

• Fond noir

• 2 plans de coulisses

• Ailes de 2 m de largeur

• 12 perches

 

Musique

• Mini Disc Player; 1 clavier

• Amplificateurs: 1 radio-microphones, 

• 1 microphone regulaire, 2 retours

• Diffusion stereo

 

Eclairage scénique

•24 submasters 48 circuits, 

•1 stroboscope, 

•6 éclairages au sol, 

•4 éclairages à pied lateraux, 

•1 canon light HMI 1200W, 

•Different filters; 

•64 projectors PC 1 KW, 

•11 projectors  PAR 64-CP 62; 

 

Autres

•2 Machines à brouillard


Durée du spectacle  1h.10 min

Spectacle d'intérieur seulement
Public : +14 / Adultes

 

Montage : 8 h

Démontage : 4h

Strange Games FRENCH Dossier.png